LA COLLECTION "CASH"

Il percevait des bruits à des distances inconcevables et il lui arrivait d'étranges visions incompréhensibles pour les médecins qui le soignaient.

Il y avait un attroupement devant l'université.
- T'entends connard? brailla le jeune type derrière lui.
Brusquement, Cash avait pivoté. Sa main droite se détendit et se referma sur le col de l'étudiant qu'il décolla à moitié du sol.
Il est un peu camé, dit une jeune fille...


- Le cas s'est déjà produit...


- Dites donc, vous êtes sorcier. Comment faites-vous pour voir aussi loin?


- On a raconté qu'il a des pouvoirs surnaturels, qu'il voit et entend des choses à distance. Vous croyez qu'il a des antennes magiques?...


- Aussitôt, une petite douleur fugace lui vrilla la tête et sa vision devînt étrangement rapprochée.
- Hé! Où êtes-vous, Cash? fit Olivia Walsh qui l'observait sans comprendre.
Il resta immobile, comme fermé au monde extérieur.


Il se rendait parfois dans des lieux isolés, à l'écart de toute présence humaine, pour y entreprendre des promenades solitaires et ainsi se ressourcer.


Il avait vu des corps brûlés au chalumeau ou tailladés à coups de rasoirs... De longues journées de tortures dignes des méthodes nazies. A cette pensée, il frémit.


- J'appartiens à Amnesty International, déclara la jeune femme à Cash. Jamais le peuple n'a été aussi opprimé. Si nous réussissons à provoquer très vite un mouvement populaire, le monde entier s'intéressera à nous, et peut-être votre gouvernement interviendra-t-il.

 


 

Copyright France

et pays

francophones:

1979 à 1981

 

Copyright

international:

1980 à 1988

 

     

 

 

Le 28 novembre 1979 : huit mois après le lancement de la série, le millionième CASH est vendu sous le titre Epouvante à Los Angeles. A cette occasion, les Editions Fleuve Noir donnent un cocktail à la célèbre Terrasse Martini, aux Champs Elysées.

 

[Retour à la page principale]